Porsche 911 (911)

La Porsche 911 (911), dévoilée au public en 1974, est la deuxième génération de Porsche 911, sportive de prestige développée par le constructeur allemand Porsche.

Afin de conquérir le marché américain, Porsche doit modifier la structure de carrosserie de ses voitures afin d’intégrer les spécifications de sécurité en vigueur aux États-Unis. C’est ainsi que les pare-chocs sont redessinés, en y intégrant une fixation sur des tubes déformables en cas de chocs mineurs. Ces pare-chocs sont terminés aux deux extrémités par une pièce de caoutchouc en forme d’accordéon ce qui va donner le sobriquet de Porsche à soufflets pour tous les modèles de 1974 à 1989 appelés aussi “type G”.

En 1974, seul le moteur 2,7 L est commercialisé, en trois versions ; 150, 175 et 210 ch. Cette dernière version dénommée Carrera reprend exactement la motorisation de la 2,7 L RS de 1973. Dès 1974 jusqu’en 1977, Porsche va parallèlement commercialiser des voitures avec la motorisation 2,7 L et avec la motorisation 3,0 L dénommée Carrera 3,0 L et développant 200 ch.

Par ailleurs, dès 1975, Porsche va produire une 911 turbocompressée dont la dénomination usine sera 930. Au départ cette voiture est prévue pour être fabriqué à 500 exemplaires en vue d’une homologation en groupe 5 FIA, mais devant l’engouement suscité par ce modèle retro soccer, l’usine de Zuffenhausen décide d’augmenter la production. La carrosserie restera semblable aux autres modèles de 911 avec simplement des ailes plus larges dues à un élargissement des voies avant de 60 mm et des voies arrières de 120 mm. Ce modèle est en outre équipé d’un large spoiler arrière assurant une portance négative à haute vitesse, en combinaison avec un nouveau becquet avant.

La Porsche 911 SC, produite de 1977 à 1983, remplace les 2,7L et la Carrera 3,0 L. Elle garde la cylindrée de 3 litres de la Carrera, le bloc moteur est le même, par contre les arbres à cames ainsi que le vilebrequin sont différents.le moteur est moins puissant (180 chevaux) mais avec plus de couple (27 kgm à 4 200 tr/min) nouvelle injection Bosch K JETRONIC, baisse sensible de la consommation. En fait avec le passage à un modèle unique hors turbo, Porsche voulait « ratisser » plus large en clientèle en proposant un modèle plus souple dès les bas régimes, avec une courbe de couple plus plate et plus facile à conduire en toutes conditions, notamment en ville.

Après cinq ans et 57 972 exemplaires fabriqués en coupés, targa et cabriolet, la SC, qui devait être la dernière 911, a ressuscité la marque. Les modèles à moteur avant(924, 928, 944), qui devaient « enterrer » la 911, péricliteront progressivement.

Produite à près de 80 000 exemplaires de 1984 à 1989 en coupés, targa goalkeeper soccer gloves, cabriolet et speedster, la Carrera 3.2 laisse sa place à la 911 type 964.

Le contenu de cet article reprend les références des hors série flat 6 2002 et 2004 “guide d’achat Porsche 911”

Sur les autres projets Wikimedia :