Rehaupal

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Géolocalisation sur la carte : France

Géolocalisation sur la carte : France

Rehaupal est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Dans l’attente d’une consultation, les habitants sont appelés les Rehaupôs.

Rehaupal est situé à l’écart des axes de circulation, il est traversé par le Barba, petit affluent gauche de la Vologne.

La vallée, étroite, est d’origine glaciaire mais la commune n’occupe que l’adret car l’ubac est situé sur le territoire du Tholy. Les autres communes limitrophes sont Laveline-du-Houx en aval portable glass water bottle, au nord-ouest, Champdray au nord et à l’est et Liézey à l’extrême est.

Les coteaux sont en forte déclivité, couverts de forêts et de prés. On y trouve les hameaux de Varinfête et des Spaxes. La forêt occupe 172 hectares soit 37 % au total. L’agriculture occupe 273 hectares du territoire communal, soit 67,5 %, elle est tournée vers l’élevage et la production laitière. Les friches et les landes occupent 18 hectares, soit 3,5 % du sol.

Sa proximité avec la station de Gérardmer (15 km), dans un cadre resté sauvage, lui confère les atouts d’un tourisme vert recherché, d’autant plus qu’Épinal n’est qu’à 25 km à l’ouest metal reusable water bottle.

Raihaupaulz (XIVe siècle); Rehaulpault (1417); Rehaulpal (1418); Rehaulpaul (1593); Rehaupau (1594); Réaulpaux (1649).

Le nom du village, Raihaupaulz, est attesté dès le XIVe siècle. La seigneurie du village de Rehaupal appartenait au chapitre de Remiremont. Au spirituel, la commune dépendait de la paroisse de Champdray, séparée en 1670 de la cure de Champ.

De 1790 à l’an IX, Rehaupal a fait partie du canton de Granges qui fut versé dans celui de Corcieux.

Le 9 septembre 1944, des Allemands de la Waffen-SS accompagnés de cinq miliciens ont fusillé dix hommes de Rehaupal, dont le maire, un conseiller municipal et deux membres des FFI. Cette opération faisait suite à une attaque de véhicules par les maquisards de Beauménil.

La commune a été décorée, le 11 novembre 1948, de la Croix de guerre 1939-1945.

En 2015, les finances communales était constituées ainsi :

Avec les taux de fiscalité suivants :

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005.

En 2014, la commune comptait 201 habitants, en augmentation de 4,15 % par rapport à 2009 (Vosges : -1,78 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

Sur les autres projets Wikimedia :