Alexei Wassiljewitsch Drosdow

Alexei Wassiljewitsch Drosdow (russisch Алексей Васильевич Дроздов, engl. Transkription Aleksey Drozdov define meat tenderizer; * 3. Dezember 1983 in Klinzy, Oblast Brjansk) ist ein russischer Zehnkämpfer metal reusable water bottle.

Drosdow wurde 2005 sowohl in der Halle, als auch im Freien Russischer Meister. Im gleichen Jahr gelang es ihm in die internationale Weltspitze vorzudringen. Im März 2005 belegte er zunächst bei den Halleneuropameisterschaften in Madrid Rang sechs. Im Juli 2005 wurde er in Erfurt mit der persönlichen Bestleistung von 8196 Punkten U23-Europameister. Nachdem er bei den Hallenweltmeisterschaften 2006 in Moskau Platz fünf belegt hatte electric lint brush, gelang Drosdow im Sommer 2006 ein weiterer Leistungssprung. Bei den Europameisterschaften 2006 in Göteborg steigerte er seine Bestleistung auf 8350 Punkte und gewann die Bronzemedaille mit sechs Punkten Rückstand auf den zweitplatzierten Ungarn Attila Zsivóczky.

2007 steigerte er seine Bestleistung auf 8475 Punkte und erreichte mit dieser Leistung den vierten Platz bei den Weltmeisterschaften 2007. Im Oktober 2007 wurde er in Hyderabad mit 7712 Punkten Militärweltmeister.

Bei einer Körpergröße von 1,84 m beträgt sein Wettkampfgewicht 80&nbsp large glass water bottle;kg.

Rehaupal

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Géolocalisation sur la carte : France

Géolocalisation sur la carte : France

Rehaupal est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Dans l’attente d’une consultation, les habitants sont appelés les Rehaupôs.

Rehaupal est situé à l’écart des axes de circulation, il est traversé par le Barba, petit affluent gauche de la Vologne.

La vallée, étroite, est d’origine glaciaire mais la commune n’occupe que l’adret car l’ubac est situé sur le territoire du Tholy. Les autres communes limitrophes sont Laveline-du-Houx en aval portable glass water bottle, au nord-ouest, Champdray au nord et à l’est et Liézey à l’extrême est.

Les coteaux sont en forte déclivité, couverts de forêts et de prés. On y trouve les hameaux de Varinfête et des Spaxes. La forêt occupe 172 hectares soit 37 % au total. L’agriculture occupe 273 hectares du territoire communal, soit 67,5 %, elle est tournée vers l’élevage et la production laitière. Les friches et les landes occupent 18 hectares, soit 3,5 % du sol.

Sa proximité avec la station de Gérardmer (15 km), dans un cadre resté sauvage, lui confère les atouts d’un tourisme vert recherché, d’autant plus qu’Épinal n’est qu’à 25 km à l’ouest metal reusable water bottle.

Raihaupaulz (XIVe siècle); Rehaulpault (1417); Rehaulpal (1418); Rehaulpaul (1593); Rehaupau (1594); Réaulpaux (1649).

Le nom du village, Raihaupaulz, est attesté dès le XIVe siècle. La seigneurie du village de Rehaupal appartenait au chapitre de Remiremont. Au spirituel, la commune dépendait de la paroisse de Champdray, séparée en 1670 de la cure de Champ.

De 1790 à l’an IX, Rehaupal a fait partie du canton de Granges qui fut versé dans celui de Corcieux.

Le 9 septembre 1944, des Allemands de la Waffen-SS accompagnés de cinq miliciens ont fusillé dix hommes de Rehaupal, dont le maire, un conseiller municipal et deux membres des FFI. Cette opération faisait suite à une attaque de véhicules par les maquisards de Beauménil.

La commune a été décorée, le 11 novembre 1948, de la Croix de guerre 1939-1945.

En 2015, les finances communales était constituées ainsi :

Avec les taux de fiscalité suivants :

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d’information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d’une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005.

En 2014, la commune comptait 201 habitants, en augmentation de 4,15 % par rapport à 2009 (Vosges : -1,78 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

Sur les autres projets Wikimedia :

Saint Gerbold

Saint Gerbaud ou Gerbold (Gereboldus), ou parfois Gerebauld a été un évêque de Bayeux vers 689-691.

Selon la légende, Saint Gerbaud serait originaire de Normandie (peut-être de Livry) et aurait vécu en Angleterre (la Scythie est parfois évoquée mais il s’agirait plus vraisemblablement d’une déformation de Scotia) où il demeurait sous la protection d’un riche seigneur, en qualité d’intendant. Gerbaud aurait refusé les avances de sa maîtresse et celle-ci se serait plainte de lui auprès de son mari. Tombant en disgrâce, son maître l’aurait emprisonné puis jeté à la mer, lesté d’une meule de moulin. La pierre se serait transformée en liège, offrant à Gerbaud une embarcation lui permettant de traverser la Manche. Il aurait débarqué sur la côte normande, à Ver-sur-Mer. Sur son passage, malgré l’hiver, les plantes auraient verdi et les fleurs auraient éclos. Gerbaud se serait établi dans un ermitage à Crépon ou à Ver, sur les rives du cours d’eau la Provence. Les miracles qu’il réalisait auraient poussé la population à le faire nommer évêque de Bayeux. Mais les habitants se retournèrent contre leur évêque jugé moralement trop ferme et le chassèrent de la ville. Par dépit, Gerbaud aurait jeté son anneau pastoral dans la mer ou l’Aure et aurait refusé de rester dans le diocèse tant qu’il n’aurait pas été retrouvé. Il serait parti pour Rome. Les habitants de Bayeux auraient alors souffert de dysenterie et d’hémorroïdes et auraient fait pénitence, rappelant leur évêque auprès d’eux. Gerbaud aurait retrouvé son anneau pastoral dans le ventre d’un poisson, ou un pêcheur le lui aurait retrouvé, et aurait repris sa charge d’évêque. Les maladies affectant la population auraient cessé. La pièce de théâtre La Farce de Maître Pathelin (XVe siècle) comporte une allusion à cette légende :

« Hé dea j’ay le mau Sainet Garbot,/ Suis-je des foireux de Bayeux?/ Les playes Dieu ! quésse qui s’attaque/ A m’en cul&nbsp id corporation sweater shaver;? Esse une vaque  glass sports water bottle?/ Une môque ou un escarbot ?/ Jehan du Chemin sera joyeux./ Bée, par Sainet Jehan je bérée/ Voulentiers à li une fée.&nbsp black and hooped football socks

Selon Hermant, Gerbaud aurait participé au concile de Rouen en 692 ou 693 et aurait fondé une abbaye dans le village de Livry metal reusable water bottle. Il aurait été enterré en l’église Saint-Exupère de Bayeux.

Saint Gerbold est fêté le 7 décembre ; il est invoqué pour guérir la dysenterie (surnommée “mal de Saint Gerbold”) et les hémorroïdes.

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.